46 Jobs | 974661 Resumes

Les jeux plus verts que jamais

J – 51. Le compte a rebours est lancé et le Royaume Unis se prépare activement a accueillir l’un des principal événement sportif au monde cet été. Alors que les préparatifs battent leur plein, les londoniens s’organisent afin d’être prêt pour le 27 juillets prochains, et faire face a afflue des touristes venus des 4 coins de la planète.

Londres va donc, le temps d’un été, être la capitale du sport, comme l’a été auparavant Athènes, Barcelone ou encore Atlanta. Or, la capitale britanique se distingue nettement de ses prédécesseurs sur un point.
Effectivement, cette année, les Jeux Olympiques auront la particularité, et c’est une première, de répondre aux exigences mondiales relatives au développement durable.

En effet, le Comite international olympique a préféré Londres a Paris, notamment en raison des promesses écologiques faites par les anglais quant a la future organisation de ces jeux.
Cette exigence de développement durable est capitale, puisque qu’elle constitue un fondement de l’olympisme, après le sport et la culture (respectivement 1er et second pilier).

Londres a ainsi organisé son projet via le “Towards a One Planet 2012”, qui s’inspire du concept du WWF “One Plante Living”, proposant des solution écologiques, c’est a dire visant au respect de notre planete.

Ces Jeux Olympics sont donc marqués par l’écologie.

En effet, les différents édifices construits pour cette occasion respectent scrupuleusement un “Code des pratiques de constructions”. Il vise donc a uniformiser les règles et principes régissant la construction du nouveau parc olympique. Par exemple, les différentes structures ont été élaborées a l’aide de matériaux légers, chanvre, béton a faible densité … et certaines devraient d’ailleurs être démontées a l’issue des Jeux.

De meme, un grand parc arboré a émergé, le “London’s Pleasure Gardens”. Il se situe a l’emplacement d’anciens sites industriels pollués et abandonnés, et a vocation a devenir un réserve pour espèces rares.
Autres promesse, le village olympique qui accueillera les sportifs de haut niveau cet été deviendra, et ceux des la fin des jeux, des logement a loyers modérés.
Tout cela va donc considérablement redinamiser l’est de Londres, tout en répondant a des exigences de développement durable et sociales.

Un effort a également été fait quant aux différents moyens de transports. Certains bus vont ainsi être équipés de moteur diesel hybride, afin de réduire les déjections de CO2, et éclairés grâce a des lampes LED.
Par ailleurs, les londoniens ont accès depuis bientôt deux ans, aux velib – Barclay Cycle Hire. Cela rencontre d’ailleurs d’ores et deja un franc succès.

Tout devrait donc être prêt pour le jour J, mais pour cela, les organisateurs britanniques ont du revoir sérieusement leur budget a la hausse. En effet, ceux ci avaient estimé le cout du projets a 3,4 milliards de livres sterling alors que le projet dépasse maintenant les 9 milliards.
Cela relance donc la question du cout de l’écologie, et des investissements colossaux qui en découlent.

Néanmoins, Londres promet de beau Jeux Olympiques et si on y ajoute la coupe d’Europe de football, l’Europe se prépare a un été très sportif que tout les amateurs attendent avec impatience.

Natalia Vasquez

Leave a comment:

©2021 ExecutiveSurf | +44 2077291837 | Registered in England no. 1111 7389 - VAT. GB 291 0514 23